Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 Jun

Philae s'est reveillé !

Publié par kcsc

Philae s'est reveillé !
Philae s'est reveillé !

Philae s’est réveillé. Après sept mois de sommeil, le petit robot de l’ESA, l’agence spatiale européenne, est sorti de son hibernation cosmique. Ce week-end, la sonde Rosetta, en orbite autour de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko où se trouve le robot, a capté les communications envoyées par Philae.

Philae s’est réveillé. Après sept mois de sommeil, le petit robot de l’ESA, l’agence spatiale européenne, est sorti de son hibernation cosmique. Ce week-end, la sonde Rosetta, en orbite autour de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko où se trouve le robot, a capté les communications envoyées par Philae.

Maintenant qu’il profite à nouveau des rayons du soleil, le robot peut enfin recharger ses batteries et se remettre au travail, pour percer les mystères de la création du système solaire. « Tous les instruments de Philae fonctionnent », se réjouit Jean-Yves Le Gall, président du Centre national d’études spatiales (Cnes). Mais pour l’heure, le temps d’exposition de Philae au soleil ne lui permet pas de communiquer très longtemps avec Rosetta, ni de se lancer dans des analyses trop complexes et gourmandes en énergie. « Relevé des températures de la comète, analyses du sol et du gaz » seront donc un bon début. « Puis Philae pourra nous faire parvenir des images », détaille le scientifique.

Rosetta à bonne distance Philae transmet ses données à Rosetta qui à son tour les envoie sur Terre, où les scientifiques les exploitent. Mais les premières données reçues par la sonde indiquent que le robot s’est réveillé avant ce week-end, sans que la sonde puisse les capter plus tôt. Pour le moment, Rosetta est en orbite autour de Tchouri à une distance d’environ 200 kilomètres de Philae.

Se rapprocher lui permettrait de mieux capter les informations envoyées par Philae, mais il n’est pas sûr qu’elle le fasse. « A mesure que la comète se rapproche du Soleil, elle rejette des gaz et des poussières. Si la sonde se rapproche trop de Tchouri, il y a un risque qu’elle soit endommagée par ces émissions. Rosetta va donc rester à bonne distance », explique Jean-Yves Le gall.

Commenter cet article

À propos

Toute l'actualité du club Astro